Nous nous sentons abandonnés dans un territoire rural d'une grande beauté, mais qui perd habitants, emplois, services publics et services à la personne.

Nous ne voulons pas devenir une réserve naturelle autour du Morvan : nous travaillons, produisons et exportons des produits de qualité, bêtes, viande, vin, céréales, bois, sapins, produits industriels, produits alimentaires, services tertiaires, services internet ...

Pour garder et améliorer nos services de base, services publics, écoles, établissements de formation, services de santé : un seul combat Parler haut et fort des territoires ruraux et y faire revenir activités et habitants

Tel est mon projet pour notre territoire

 

Je parlerai sans peur et sans hésitation à l'Assemblée nationale, vous le savez; je serai le porte voix, non pas d'une fronde stérile, mais des ajustements politiques à défendre pour les terroirs ruraux

Si nous faisons connaître la Nièvre, nous y ferons venir de nouveaux habitants porteurs de projets , de TPE, de start-up, d'emplois; je m'y engage avec mes réseaux personnels de femme de l'industrie et de femme de la culture. Nous ne voulons pas être envahis, mais nous voulons accueillir de nouveaux actifs pour proposer des emplois aux jeunes, pour renforcer nos écoles et redynamiser nos bourgs.

Mettre en place une spirale positive

garder nos écoles de villages, renforcer nos collèges publics et privés, garder nos lycées classiques et professionnels, renforcer l'enseignement supérieur notamment spécialisé

soutenir les professeurs des écoles qui enseignent les bases fondamentales, et refuser que ce soit aux municipalités de se prononcer pour les TAP créés par le gouvernement et dont il veut maintenant se décharger, non seulement financièrement, mais politiquement sur les élus locaux , sentant la difficulté de leur évolution !

faire venir des professionnels de santé dans nos maisons de santé avec une qualité de vie incomparable : faire sauter le numerus clausus, et en attendant son effet forcement retardé, encourager les immersions à la campagne des étudiants en médecine et attirer des médecins étrangers parlant le français

 

Le député a une double mission : faire entendre la voix de son territoire dans l'Assemblée legislative et apporter des projets concrets à la terre qui l'a élue